Colybris89 - Le catalogue en ligne de la Bibliothèque Départementale de l'Yonne

La Bibliothèque Départementale

AccueilCritiques rédigées par Cédric (BDY)

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Cédric (BDY)

 

Fermer les yeux (Antoine Renand)

note: 4polar renversant et arrosé Cédric (BDY) - 29 avril 2021

Ce roman très noir nous emmène en Ariège et dans l'Ain sur les pas d'un tueur en série qui s'attaque aux petites filles. le gendarme va mener l'enquête avec l'aide d'une avocate et d'un profileur de tueurs en série. des rebondissements tout au long de l'enquête, dont un final qui va nous faire replonger dans tout le roman et nous faire revivre notre lecture différemment

In waves (Aj Dungo)

note: 5une bd qui fait du bien Cédric (BDY) - 26 avril 2021

Un thème peu connu : l'historique du surf et une histoire triste la relation éphémère entre l'auteur et sa copine . une histoire avec peu de mot mais des dessins percutants qui racontent très bien toutes les idées de l'auteur

Le plongeon (Séverine Vidal)

note: 5partir vers l'Ephad Cédric (BDY) - 16 avril 2021

L'héroine se voit obliger de quitter sa maison et son chien pour aller vivre en Ephad. et après avoir accepter ce changement, il faut découvrir l'absence de repères, de ses proches, faire connaissance avec les autres résidents. S'habituer à une nouvelle vie.....

RIP n° 3
Ahmed (Gaët's)

note: 5RIP Cédric (BDY) - 12 avril 2021

le dénouement de cette série en 3 tomes ou l'on obtient toutes les clés aux énigmes des 2 premiers tomes . série a relire presque après cette lecture

On se reposera plus tard (Brigitte Luciani)

note: 5les MARPA Cédric (BDY) - 12 avril 2021

Bande dessinée pour découvrir l'existence et le fonctionnement des maisons d'accueil et de résidence pour l'autonomie

Solitudes (Nicolas Tackian)

note: 5un polar froid et decapant de peau Cédric (BDY) - 6 avril 2021

Un polar qui prend place dans le vercors en plein hiver avec la rudesse des lieux et des habitants pendant cette saison. une histoire de vengeance mêlée à du chamanisme, une flic qui tente de faire la lumière sur les morts de plus en plus nombreuse. un aveugle impressionnant;, des paysages qui donnent envie d'aller se promener dans ces étendues blanches et froides . bonne lecture

Anatole et Léontine
Suspends ton vol (Stéphane Lapuss')

note: 5bande dessinée locale Cédric (BDY) - 11 mars 2021

Une bd qui nous fait dédramatiser l'ambiance en maison de retraite et qui, sur le ton de l'humour prête à rire de la relation entre résidents. les dessins font sourire avec les scènes cocasses. Je ne souhaite à personne d'être dans le même service que Anatole ou Léontine.

Carbone & Silicium (Mathieu Bablet)

note: 5bd robotique Cédric (BDY) - 4 mars 2021

Carbone et Silicium sont des humanoïdes nés dans un cocon protecteur de Tomorrow Foundation en 2046, derniers modèles robotiques ayant but de protéger la population humaine. À l'heure voulue, ils s’évadent pour découvrir le monde extérieur. Ils se séparent, éprouvent chacun la réalité et cherchent leur place sur une planète malgré les catastrophes climatiques et les bouleversements politiques… On va suivre l’épopée des deux humanoïdes à travers tous le globe et au fil des ans sur 271 années de vie. Ils vont devoir s’adapter a l’évolution de la société , changer de corps régulièrement, échapper à ceux qui les recherchent. Même des humanoïdes ont une date de péremption

Une bande dessinée superbement illustrée, tout au long de ses 270 pages. Avec de grandes planches magnifiques. Un regard sur le l’évolution mondiale et la course à la technologie qui fait réfléchir. Les deux humanoïdes ont un regard critique sur le monde qui peut plaire ou déplaire selon les convictions de chacun. Au final , on peut avoir l’impression que les derniers hommes sur terre sont plutôt Carbone & Silicium. La terre est asséchée , appauvrie de ses ressources, le monde survit dans un état de pauvreté ? Cette bd n’offre pas un regard optimiste sur l’évolution de notre planète.

La diagonale du loup (Laurent Rivière)

note: 5roman policier local Cédric (BDY) - 14 décembre 2020

« Ca ne me pose pas de problème. En tant que flic, je suis constamment confronté à des gens qui ne veulent rien me dire."
Faute d'officier de police disponible au coeur de l'été, Franck Bostik, un petit lieutenant muté à Autun après un passage en commission de discipline, quitte son "placard" au guichet du dépôt de plaintes. Il est envoyé à Bibracte, en pleine forêt morvandelle, où une précieuse relique et surtout une jeune fille de quinze ans, Kamilla, ont disparu le même jour.
Il y retrouve la sœur jumelle de la disparue, mais aussi des pilleurs de patrimoine et une jeune scientifique à la recherche de l'homme de sa vie. En un siècle, seulement 3 % du site de Bibracte ont été fouillés. Franck Bostik, lui, a seulement 48 heures pour retrouver une trace de la jeune fille. Dans ce paysage aussi rude à aborder qu'un multirécidiviste en salle d'interrogatoire, il ne lâchera rien pour mener à bien son enquête.
Un roman policier qui aurait sa place dans notre rayon fonds local, car il se déroule entièrement dans notre région Bourguignonne, avec même un passage entre Vezelay, vaux, Auxerre et Joigny. Outre l’enquête qui peut donner l’impression de passer au second plan, ce roman est aussi très intéressant pour sa visite du site archéologique de Bibracte, ses ballades dans les forêts du Morvan, les leçons d’archéologie tout du long et le personnage succulent du belge, qui a tout connu. Lorsque l’on repose ce roman policier, on a envie de prendre directement la direction du Morvan, aller visiter le site historique de Bibracte, et de vagabonder dans la forêt morvandelle. Et redécouvrir tous les paysages du roman.
Laurent rivière nous livre ici son troisième roman policier avec l’inspecteur Bostik, le deuxième se déroulant dans le Morvan. l’auteur est de Nevers où il vit encore, et sait mettre en valeur notre si belle région,
Ce roman policier a reçu le prix du polar nivernais 2019.

L'homme bouc (Corbeyran)

note: 5une superbe bd Cédric (BDY) - 14 décembre 2020

Adèle Foueix, marche dans les bois avec son chien quand, soudainement, elle le perd de vue. Elle part à sa recherche et découvre un spectacle aussi étrange que macabre : un homme nu à tête de bouc est assis à côté du corps du chien qui a été égorgé.
Peu de temps après, un avis de recherche est lancé par la gendarmerie pour retrouver Adèle Foueix, qui a disparu.
Lorsqu’on lui signale la disparition de l’ adolescente au cœur de la forêt limousine, l'enquêtrice Gaëlle Denteler affronte une étrange réalité où se mêlent traditions et superstitions. Face à l'inconnu, elle fait appel à son amie, Blanche. Blanche est chamane. Elle connaît certains chemins qui mènent aux replis du monde...
Un roman graphique qui ne peut vous laisser de marbre devant la qualité des illustrations de Aurélien Morinière. Le trio d’enquêteur fait preuve d’une grande ouverture d’esprit devant cette enquête peu banale qui nous plonge dans un monde mythique et aux coutumes chamaniques qui demande que la bd soit longue pour les explications. Les superbes illustrations font que l’on peut se passer de textes sur de nombreuses pages.
Corbeyran, auteur éclectique, signe son 400ᵉ album BD et fête ses 30 ans de carrière avec L'Homme Bouc, un roman graphique de haute volée.
Une œuvre majeure dans laquelle le dessinateur Aurélien Morinière laisse libre court à ton talent de peintre.

Hunter (Roy Braverman)

note: 5Hunter Cédric (BDY) - 30 mars 2020

Une agréable découverte du même auteur, j'avais lu sa trilogie mongole avec une écriture bien différente de celle-ci. Là, on a un rythme dynamique, une histoire des plus classiques avec un tueur en série qui s'évade, on espère toujours retrouver les corps de ses meurtres et tout va basculer dans le Grand Nord américain, au cœur d'une tempête de neige et de la folie des habitants d'un petit village. L'histoire s'emballe, les corps s'accumulent, les suspects se défendent, et au final un dénouement inattendu : on s’aperçoit que la véritable fin sera dans les tomes 2 et 3 de cette trilogie.

Les Indes fourbes (Alain Ayroles)

note: 5Les Indes fourbes Cédric (BDY) - 25 mars 2020

Bande dessinée fleuve qui vous fera voyager dans une époque passée et des contrées lointaines. Une succession de gags comiques qui vont mettre notre héros dans diverses situations plus ou moins agréables.

Une saison à l'ONU (Karim Lebhour)

note: 5Une saison à l'ONU Cédric (BDY) - 24 mars 2020

Roman graphique qui nous fait parcourir et découvrir le bâtiment de l'ONU à New York dans les pas d'un correspondant de presse qui découvre son fonctionnement. Un dessin très agréable et abordable qui propose une vraie immersion dans cette institution.

Laisse le monde tomber (Jacques-Olivier Bosco)

note: 5Laisse le monde tomber Cédric (BDY) - 24 mars 2020

Un roman policier qui se déroule en banlieue parisienne avec ses dealers habituels, mais aussi son tueur au chien mastodonte. Un roman qui va impliquer aussi l'armée française. Une écriture qui vous tiendra en haleine.

Le jour des morts (Nicolas Lebel)

note: 4Le jour des morts Cédric (BDY) - 24 mars 2020

Première rencontre avec l'oeuvre de Nicolas Lebel qui place ses personnages que l'on retrouvera dans la suite de ses écrits. Une enquête politico-criminelle agréable à lire, pas trop sanglante.

Oeuvre non trouvée

note: 3a la recherche du père Cédric (BDY) - 24 avril 2017

Une histoire de flic du 36 quai des orfèvres avec un héros au parcours pas tout lisse. Un meurtre dans une école va déclencher une course poursuite à travers la région parisienne, entremêlé avec le retour d'une personne non souhaitée.

un rythme qui se veut rapide avec de court chapitres, une histoire gentillette, pas gore du tout, et surtout des personnages auxquels on a envie de s'attacher et de retrouver dans de futures aventures

Block 46 (Johana Gustawsson)

note: 4polar anglo suedois Cédric (BDY) - 8 juin 2016

Bon sujet de départ : un serial killer qui tue à Londres et en Suède, avec en paralèle la vie dans le camp de Buckenwald. Mais l'histoire met du temps à se lancer et le dénouement est prévisible et très rapide. Lecture mitigée.

Assassins sans visage n° 01
Le mort aux quatre tombeaux (Peter May)

note: 4Coup de coeur Cédric (BDY) - 6 juin 2016

Raffin, journaliste à Libé, a publié un livre sur 7 meurtres non élucidés ; Enzo Macleod, ancien de la police scientifique écossaise, devenu pour raisons personnelles professeur de biologie à la fac de Toulouse, en a discuté au cours d’un dîner avec le préfet du Lot, il prétend pouvoir retrouver les coupables grâce aux progrès techniques et relève le pari. Il commence par la disparition, 10 ans auparavant, de Jacques Gaillard, énarque ayant des responsabilités politiques…
Une histoire originale, séduisante, avec de nombreuses péripéties et découvertes mystérieuses ; un véritable jeu de piste à travers la France avec suspense garanti.

NB : En bonus, un petit passage… par Auxerre !

La colère de Fantomas n° 2
Tout l'or de Paris (Olivier Bocquet)

note: 5Fantomas en bd Cédric (BDY) - 6 juin 2016

Une adaptation BD qui fait revivre un mythe littéraire, maintes fois adapté au cinéma. Cet ancêtre des super-héros, criminel cruel et extrêmement intelligent, capable d’endosser de multiples identités, est poursuivi dans le Paris de la Belle Époque par le duo constitué de l’inspecteur Jouve et du journaliste Fandor, fils adoptif de l’inspecteur. Une intrigue bien construite et haletante, bien servie par les dessins stylisés de Julie Rocheleau, qui collent à l’ambiance sombre et mystérieuse de l’intrigue.

Personnellement, le personnage de Fantômas ne m’attirait pas plus que ça, mais le graphisme est particulièrement chouette et travaillé et vaut le détour !

Estelle (BDY)

L' homme qui a vu l'homme (Marin Ledun)

note: 5Coup de coeur Cédric (BDY) - 6 juin 2016

Un homme est enlevé sur une aire d’autoroute, torturé de longs jours, avant de disparaître. Sauf que cet homme est un ancien activiste de l’ETA. Un jeune journaliste d’origine basque se lance dans une longue enquête pour tenter de comprendre cette disparition et le fonctionnement de ces différents mouvements.

Marin Ledun nous offre une plongée au Pays Basque, entre mouvements indépendantistes et groupuscules policiers et clandestins. Roman autant politique que policier, pour mieux comprendre ces différents groupes et la position des autorités.

La très bouleversante confession de l'homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté (Emmanuel Adely)

note: 2L'homme qui a tué Ben Laden Cédric (BDY) - 6 juin 2016

C’est le récit du raid qui a permis de trouver Oussama Ben Laden et de le tuer. Le point de vue narratif passe d’un soldat à l’autre dans le groupe d’intervention, jusqu’à celui qui va trouver Ben Laden et le tuer. Les noms ne sont pas donnés mais on devine aisément qu’il s’agit de lui. Le texte n’est pas ponctué en dehors de retours à la ligne plus ou moins rapides.

Un récit particulier dans l’écriture et dans le thème qui fait certainement écho à ce que vivent les hommes qui mènent ce genre de missions très spéciales.

J’ai été moyennement emballée par ce texte même si effectivement on vit la traque et la mort d’un terroriste de très près.

La mort au festival de Cannes (Brigitte Aubert)

note: 5Un polar cannois Cédric (BDY) - 6 juin 2016

Fait suite à ses romans "La mort des neiges" et "La mort des bois". L'ex-commissaire est invité au festival de Cannes comme membre du jury annexe. Or, ça va être l'hécatombe, un mort par jour pendant sept jours, avec un dénouement spectaculaire.

Une femme seule (Marie Vindy)

note: 5Une femme pas si seule Cédric (BDY) - 6 juin 2016

Un polar avec une bonne histoire, un final haletant, mais un héros policier un peu gênant dans son rôle de voyeur et d'amant de la suspecte ; un passage local qui se déroule à Sens.

Un printemps à Tchernobyl (Emmanuel Lepage)

note: 4BD documentaire Cédric (BDY) - 6 juin 2016

L'auteur revient sur les évènements de 1986 à Tchernobyl racontés autant par son texte que par son magnifique dessin.

Un peu de bois et d'acier (Christophe Chabouté)

note: 5Poétique et charmant Cédric (BDY) - 6 juin 2016

Le banc est le personnage principal de cette BD en noir et blanc et sans texte. Au fur et à mesure que le temps passe, d'abord les heures, puis les jours et enfin les saisons, la vie s'écoule autour de ce banc. Poétique et charmant.

Principes mortels (Jacques Saussey)

note: 4Polar campagnard Cédric (BDY) - 27 avril 2016

Un polar campagnard pour Saussey. On est plongé dans les drames familliaux d'une ferme sanglante, des suicides à tout va. Bonne lecture.

Le loup peint (Jacques Saussey)

note: 5Polar icaunais Cédric (BDY) - 27 avril 2016

Un polar de Saussey qui prend son action et se déroule totalement dans l'Yonne. Toujours une enquête plus ou moins sordide mais aussi un aspect sexuel, nouveau chez l'auteur. Très bonne lecture.

La pieuvre (Jacques Saussey)

note: 5Mafia française Cédric (BDY) - 27 avril 2016

Une nouvelle enquête du duo de flics de J. Saussey. Cette fois-ci, on se mêle aux affaires de mafia, c'est plus violent. Dans une construction inattendue, on remonte le fil jour avant jour. Lecture très très plaisante.

Migrants express (Michel Vigneron)

note: 4Dur dur Cédric (BDY) - 27 avril 2016

Un beau et court polar sur la dure condition de vie des migrants dans le nord de la France et surtout à Calais. D'un coté les migrants qui font tout pour gagner l'Angleterre, et de l'autre les policiers et la violence au milieu les bénévoles qui tentent de les aider.

Le Dernier Vodianoï (Julien Heylbroeck)

note: 5URSS 1937 Cédric (BDY) - 25 mars 2016

URSS 1937 : Ulya est liquidateur dans une organisation gouvernementale secrète dont le but est d’éradiquer tous les êtres issus de l’imagination et des contes populaires : fées, gobelins , loups-garous et autres créatures extraordinaires. Comme la religion ils sont accusés de corrompre le peuple. Ulya montre beaucoup de zèle, il est dévoué corps et âme au parti et à Staline. Jusqu’à ce qu’une de ces créatures sème le doute dans son esprit…

J’ai beaucoup aimé ce livre qui nous rappelle le temps des purges staliniennes, où chaque personne côtoyée peut être un indic, où coupables et non coupables sont tués et déportés en masse. Sous couvert de fantastique, l’auteur nous parle du totalitarisme, de la façon dont il conditionne les gens et leur fait perdre leur libre arbitre .

Dominique (Bibliothèque de Brannay)

Boitelle et le Café des colonies (Didier Quella-Guyot)

note: 4Racisme normand Cédric (BDY) - 25 mars 2016

Pour l’histoire de Norène après sa déception amoureuse racontée par D. Quella-Guyot.
Boitelle est soldat au Havre. Il rêve d’exotisme en observant les oiseaux venus des îles. Il remarque la serveuse du Café des Colonies et s’éprend d’elle, la fréquente et la présente à ses parents, paysans à Yvetot. Mais la jeune femme est trop foncée. Il obéit à ses parents mais le regrettera toute sa vie.

Dessins simples mais très expressifs. Couleurs douces et nuancées. Permet une approche intéressante de la littérature classique et du racisme au début du siècle. Vulgarisation adaptée à des adolescents.

Hélène D. (comité de lecture BDY)

Moi, président (Mathieu Janin)

note: 5Présidentielles Cédric (BDY) - 25 mars 2016

France, 5 jours avant les élections présidentielles de 2017. Vautier , maire d’une ville de banlieue parisienne, est candidat à l’élection. Ses magouilles municipales mises en place depuis des années ne doivent pas entraver sa progression. Ses hommes de main
y veillent mais un jeune délinquant va gripper la belle machine.

Un univers sordide de petits délinquants de banlieue qui vivent de la drogue, de délinquants en col blanc qui les utilisent pour accéder au pouvoir, de journalistes et de policiers plus ou moins complices ou les mains liées.

Je n’ai pas aimé ce livre , parce que je n’aime pas les livres sur la politique, les actualités suffisent largement. Je ne suis donc pas bon juge pour ce livre.

Fatalitas (Frédéric Chabaud)

note: 4Pègre marseillaise Cédric (BDY) - 25 mars 2016

Marseille, 1930. Trois hommes sont bons pour le service et veulent profiter de leur dernière soirée, mais ils sont sans le sou pour aller au bordel. Leur petit larcin tourne mal. Ils vivront l’enfer dans les fameux Bat d’Af (bataillons d'Afrique). L’un d’eux lutte, certain de tenir son destin en mains grâce à une balle de revolver, talisman légué par son père.
Texte sur le petit peuple et la pègre marseillais. L’intrigue tient en haleine. Dessins et couleurs riches.

Hélène D. (comité de lecture BDY)

Les tourbières noires (Christophe Bec)

note: 4Aubrac sombre Cédric (BDY) - 25 mars 2016

Sur le plateau de l’Aubrac, un jeune photographe se fait prendre par la nuit et tombe par hasard sur une vieille ferme ; le propriétaire, un homme étrange, accepte de le loger, mais il doit repartir dès l’aube…
Il vit avec la fille de sa femme ( décédée ), Mélodie, qu’il a l’air de séquestrer… il y a des barreaux aux fenêtres... Il ne quitte pas son fusil, il attend... « une âme damnée »...

Atmosphère sombre, bien rendue par des couleurs foncées ; dessins des visages particulièrement soignés.

Hélène P. (comité de lecture BDY)

Sangsues n° 04 (Daisuke Imai)

note: 5fantomes Cédric (BDY) - 18 février 2016

Nouveau tome de cette tres bonne série où l'on suit toujours ces fantomes de la société, on découvre les techniques pour se dissimuler

Le train des orphelins n° 06
Duels (Philippe Charlot)

note: 4train des anonymes Cédric (BDY) - 18 février 2016

fin du 3eme cycle on approche du dénouement on remet enfin un nom sur un visage chacun reprend son identité

Colère noire (Jacques Saussey)

note: 5Polar icaunais Cédric (BDY) - 15 février 2016

Roman policier dont l'action se déroule dans l'Yonne, qui parcourt nos routes, qui nous propose deux nouveaux inspecteurs que l'on retrouvera dans les titres suivants. Une histoire rythmée qui fait voyager... un pur plaisir.

Un amour exemplaire (Daniel Pennac)

note: 5L'histoire d'Amour Cédric (BDY) - 6 octobre 2015

L'histoire d'Amour (avec un grand A !!) d'une vie vue par Florence Cestac d'après le récit que son ami Pennac, réunissant ses souvenirs d'enfance, lui en fait. On pourrait dire que le couple dont il est question, Germaine et Jean, a vécu d'amour et d'eau fraîche, sous le regard subjugué de leur petit voisin, Daniel.

C'est simple et beau, émouvant et surtout très drôle (les dialogues entre “la” Cestac et Pennac sont savoureux, surtout quand les clients et le patron de la brasserie où ils sont installés pour travailler s'en mêlent…).

Une vraie réussite que les amoureux de la vie liront avec grand plaisir !

La Druzina (Jacques Mazeau)

note: 4Guerre et trahison Cédric (BDY) - 3 septembre 2015

Une vision du premier conflit mondial par les yeux d'un jeune austro-hongrois qui va fuir son pays par la Serbie, la Turquie pour atterrir en Russie et revenir en héros.

L'essai (Nicolas Debon)

note: 5Une vie libre Cédric (BDY) - 3 septembre 2015

La tentative d'un jeune idéaliste au début du vingtième siècle de créer une ville libre et autonome.

Une putain d'histoire (Bernard Minier)

note: 5polar Cédric (BDY) - 20 juillet 2015


Nord Ouest des Etats-Unis , petite île au large de Seattle.
Henry est un adolescent de 16 ans , entouré de ses mères adoptives et de son groupe d’amis.
Sa petite amie a été retrouvée morte et il est soupçonné car ils se sont disputés devant témoins. Ses amis et lui se lancent dans l’enquête malgré le danger pour prouver son innocence .
Parallèlement un homme puissant recherche son fils qu’il n’a jamais vu et un corbeau
fait chanter les habitants de l’île.

Tenue en haleine et menée en bateau jusqu‘aux dernières pages . Bon polar

dominique Jeulin , bib Brannay

Les Carnets de Julie (Julie Andrieu)

note: 5le routard de la cuisine Cédric (BDY) - 20 juillet 2015

livre de recettes glanées au fil de ses émissions de tv sur la france....

Ce n'est pas toi que j'attendais (Fabien Toulmé)

note: 5belle naissance Cédric (BDY) - 20 juillet 2015

une bande dessinée graphique sur le thème de la naissance mais d'un bébé trisomique et non diagnostiqué. BD assez dure qui touche le lectorat mais avec une note d'espoir pour finir la lecture

Un vent de cendres (Sandrine Collette)

note: 5du sang dans les vignes Cédric (BDY) - 8 juillet 2015

un roman noir dans le monde des vignes, lecture très plaisante. on est vite pris par ce contexte lourd et pesant .

Sauvage (Aurélie Bévière)

note: 5bd biographique Cédric (BDY) - 7 mai 2015

Septembre 1731, forêt de Saint Martin-aux-champs, une enfant d'une dizaine d'années est retrouvée aux côtés d'une adolescente noire considérée comme morte. La curiosité d'une villageoise et du vicomte la sauvera. Sa vie ne sera qu'un périple entre hospices dans lesquelles elle apprendra la culture et les bonnes manières, errances et vie riche matériellement et intellectuellement en fonction des personnes qui s'intéresseront à elle : le Duc d'Orléans, la reine Catherine, Monsieur de La Condamine. Des flash-back nous permettent de connaître sa vie antérieure.

Intéressant non seulement pour le parcours de ce personnage extraordinaire mais aussi pour la description de la vie de l'époque tant en province qu'à Paris que dans les différents milieux de la société.

Dessins agréables, couleurs nuancées.

Hélène d.

naufragés (Les) n° 01
Les naufragés (Min-Ho Choi)

note: 5manga coréen Cédric (BDY) - 7 mai 2015

Un jeune, exilé pendant de nombreuses années, revient habiter la maison de son enfance. Il ouvre une boutique d'aquariophilie Amour. L'enfance et les souvenirs sont encombrants. La rencontre avec le quartier est difficile. Une jeune fille, la première et seule cliente, a quitté sa famille pour fuir la violence de son père ; pour gagner sa vie, elle se prostitue. Cette rencontre et tous les points communs entre ces deux personnages vont permettre la résilience.

Le tome 2 -fin de l'histoire- est indispensable pour suivre la démarche de la guérison.

Étude psychologique du mal être, de l'importance de l'enfance et de la famille. Un parallèle avec les poissons d'aquarium intéressant.

Dessin personnel, des couleurs et nuances magnifiques, très douces malgré la dureté du sujet ; De très belles études documentaires de poissons.

hélène D.

Cavale(s) (Marie Vindy)

note: 5Cavales Cédric (BDY) - 24 avril 2015

Bon polar local , car se passe à Dijon, intrique qui nous tient, même si on devine vite certaines pistes et d'autres sont écartés peut être pour la prochaine aventure de ces héros. Belle découverte de cette auteur

Les écailles d'or (Parker Bilal)

note: 3policier turc Cédric (BDY) - 18 mars 2015

1981 , le Caire .Une petite fille anglaise disparaît .
1998 : Nakara , un ancien policier réfugié au Caire suite au changement de régime
du Soudan et qui essaie de gagner sa vie comme détective ,est convoqué par un
milliardaire au passé trouble pour retrouver la vedette de son équipe de foot qui
a disparu .

Il va enquêter sur les 2 affaires qui semblent liées.
En filigrane se dévoile sa propre histoire.En toile de fond la politique et la corruption
dans ces pays et du coup un nouveau décor pour un polar.
J’ai bien aimé ce livre, avec ses pointes d’humour malgré la gravité des situations.
Dominique (Brannay)

Entre terre & mer n° 01
Le jeune saisonnier (Pascal Bresson)

note: 4bd maritime Cédric (BDY) - 17 mars 2015

Le jeune saisonnier, Bresson/ Le Saëc, Soleil celtic, 14.50 €Un jeune homme, Pierre Abgrall quitte l’arrière pays breton pour se louer comme saisonnier vers Saint- Malo et remplacer les marins partis en mer. Il va s’éprendre d’une lavandière, Marie, qui elle, attend le retour de son bien-aimé…
Une histoire attachante, avec de jolies couleurs, tant sur terre qu’en mer. Les visages me plaisent moins (dessin plus “grossier” )

A la dérive (Xavier Coste)

note: 1braquage à la parisienne Cédric (BDY) - 17 mars 2015

Paris janvier 1910. Eddie croule sous les dettes contractées au poker. Il entraîne sa compagne dans la galère. Ils décident de braquer l’American Express. Profitant des inondations de la crue centennale, le cambriolage est préparé en 3 jours …

Histoire inspirée très librement du destin d’Eddie Guerin et Chicago May bandits irlandais du début du XXe siècle.

Différentes techniques employées -aquarelles, graphismes, dessins géométriques ; couleurs nuancées, splendides.

oeil de la nuit (L') n° 01
Ami du mystère (Serge Lehman)

note: 3de la SF dans de l'astronomie Cédric (BDY) - 17 mars 2015

2 mars 1911, à la conférence de Flammarion à la Sorbonne, la momie extraterrestre présentée sur la scène est dépouillée de ses bijoux. Théo Sinclair poursuit les voleurs. Au même moment à Bourg-la -Reine, le Mercur-X est dérobé, le commandant Sinclair est laissé pour mort. Théo Sinclair, accompagné de son ami Laforge feuilletoniste, mène l’enquête qui les conduira jusqu’en Suisse grâce au stratogyre.
Bel album : couleurs et dessins ; sujet traité avec un peu de science fiction.

Pacte avec le diable (Pat Perna)

note: 4Histoire du médecin d'Himmler Cédric (BDY) - 17 mars 2015

Felix Kersten est médecin et il va avoir le “privilège” de soigner et soulager Himmler de ses maux de ventre. Mais Kersten n’est pas du tout pro nazis, mais va en jouer et avoir un double-jeu. Mais peut-être cela va-t-il le desservir pour sa vie après la guerre…?

Une bonne BD historique, très bien écrite et qui, contrairement à son apparence extérieure, n’est pas barbante du tout.

Vidocq n° 01
Le suicidé de Notre-Dame (Richard D. Nolane)

note: 2retour de Vidocq Cédric (BDY) - 17 mars 2015

A Paris, début du XIX siècle, une enquête de Vidocq, bagnard repenti, au service de la Sûreté, une organisation chargée d’élucider des crimes, parallèlement à la Police nationale dirigée par Javert.

Un colonel, baron d’empire s’est suicidé sur l’autel de Notre-Dame…
Une histoire bien menée, des dessins précis et soignés, des couleurs pastel agréables.

Holly Ann n° 01
La chèvre sans cornes (Kid Toussaint)

note: 4du vaudou à la Nouvelle-Orléans Cédric (BDY) - 17 mars 2015

A la Nouvelle Orléans, au XIXe siècle, Holly Ann, une jeune femme métisse indépendante va résoudre les meurtres d’un garçon blanc, fils d’un riche propriétaire et d’un jeune noir.

Le titre fait référence à un rite vaudou, le meurtre rituel d’un enfant blanc. Mais ici, ce ne sera pas le cas, même si c’est ce qu’on veut nous faire croire à la découverte du corps. Le lecteur suit l’enquête et ses rebondissements avec plaisir. Les couleurs sont belles, les dessins sont soignés

Les enquêtes du Misterium n° 01
Le mystère Baphomet (Jean-Charles Gaudin)

note: 5bd jeunesse Cédric (BDY) - 23 décembre 2014

Au Moyen-Âge, le mistérium est une troupe de troubadours qui parcourt la France afin de résoudre des enquêtes quelques peu invraisemblables. Ils sont invités par le Seigneur de Brontom où plusieurs meurtres étranges se sont produits. Chaque membre de la famille possède, outre ses dons artistiques, des capacités particulière dans la résolution des enquêtes. C’est ainsi que la jeune et jolie Sélénia tombe sur un baphomet, créature mythique qui serait à l’origine de ces crimes. Mais bien évidemment la réalité est tout autre! Un premier tome très agréable et sympathique à lire, qui n’est pas sans rappeler l’univers de Scooby-Doo en version médiévale

Mise en bouche (Philippe Djian)

note: 5bd polar Cédric (BDY) - 23 décembre 2014

De nos jours, un homme très étrange est séquestré dans sa cave par l’ancien inspecteur de police Jamie Colgate. Cette dernière est persuadé qu’elle vient de mettre fin à la carrière du criminel le plus terrible de ces dernières décennies. En travaillant aux archives, elle est persuadée de retrouver cet individu dans différentes affaires de disparition non classées: à Los Angeles, puis pendant la révolution cubaine et enfin à Paris à la fin du XIXe siècle…Étrange non, pour ce personnage qui semble invincible, poilu et éternel… Et si cette effrayante frange de la population tout droit sortie des contes pour enfants existait vraiment? Un polar réussi, truculent et un peu fou, même si le dessin est de prime abord un peu surprenant. Vivement la suite.

Les pierres rouges n° 01
Ombres au tableau (Makyo)

note: 4bd Cédric (BDY) - 23 décembre 2014

Ismaël est un jeune garçon livré à lui-même et qui va de ferme en ferme depuis la mort de sa mère. Un jour, l’homme qui l’accompagne depuis 2 ans meurt accidentellement sur un des chantiers où ils travaillent et une fois de plus, Ismaël se retrouve seul. Esther, une jeune femme de 29 ans, revient dans la maison familiale dont elle a hérité. Petit à petit, elle fait revivre la bâtisse. Une nuit, on frappe à sa porte et elle trouve Ismaël tremblant et fiévreux, endormi. Elle le recueille et ces deux là s’apprivoisent chaque heure un peu plus.

Un premier tome qui met toute l’intrigue en place et fait se rencontrer les 2 personnages principaux mais laisse planer le doute sur la suite qui peut être donnée.

Prospero n° 01
Le mage de Milan (Jean-Blaise Djian)

note: 3bd historique Cédric (BDY) - 23 décembre 2014

Nous sommes au XVIe siècle à la cour de Milan où les intrigues politiques, diplomatiques et religieuses vont bon train. Mais tout cela n’intéresse guère Prospéro, le fils aîné du Duc de Milan, passionné de magie et d’alchimie. Son hérétique passion va toutefois l’aider à déjouer les machinations de la confrérie du Seau Noir, ennemie du duché. Un premier tome sympathique qui pose les bases d’une bonne série historico -fantastique.

Les contrées sauvages n° 01 (Jiro Taniguchi)

note: 4recueil de Taniguchi Cédric (BDY) - 23 décembre 2014

On ne présente plus le plus célèbre auteur de mangas japonais Jirô Taniguchi. Ce recueil nous présente huit histoire inédites réalisées entre 1975 et 1986 autour du thème de la nature. Les quatre premières aventures sont axées autour des légendes de l’ouest américain, et Taniguchi excelle dans ce domaine puisqu’il raconte des histoires indiennes mélangeant ses thèmes de prédilections: la nature, le respect de celle-ci et la présence de l’homme dans son environnement. Une réussite! Les quatre autres récits sont plutôt fantastiques et abordent les dérives de la nature humaine vis - à -vis de la vie sauvage. Comme toute l’oeuvre de Taniguchi, ce recueil est à découvrir et confirme le talent de son auteur.

Les vieux fourneaux n° 01
Ceux qui restent (Wilfrid Lupano)

note: 5Les vieux fourneaux Cédric (BDY) - 1 octobre 2014

Bd qui raconte le road movie de 3 vieux accompagnée par la petite-fille de l'un deux, enceinte jusqu'au yeux. quête qui mènent jusqu'en Sicile à la recherche d'une vérité.
Belle histoire de Lupano et très beaux dessins de Cauuet. Plaisant

Gung Ho n° 01
Brebis galeuses (Thomas Kummant)

note: 5Gung Ho, t. 1. Brebis galeuse / dessin Von Kummant, scénario Von Eckartsberg (Paquet, 2013) Cédric (BDY) - 26 février 2014

Dans un futur proche, les humains vivent dans un monde hostile, barricadés dans leurs villes et places fortes, craignant à tout moment une attaque des rippers, sortes de babouins féroces qui dévorent les êtres qu’ils trouvent sur leur passage. Deux frères orphelins, Archer et Zach, 18 et 16 ans, arrivent à Fort Apache, en plein cœur d’une zone particulièrement exposée aux attaques de rippers. Renvoyés de la précédente ville où ils avaient été recueillis, leur arrivée dans la colonie est leur dernière chance de s’intégrer. Nous découvrons avec eux la manière dont la (sur)vie s’organise dans Fort Apache ainsi que les luttes de pouvoir sous-jacentes et autres choses peu reluisantes. Très vite le danger va faire irruption et démontrer que les règles sévères de la colonie ont décidément leurs raisons d’être.

Une chouette BD de SF, marquée par un dessin lumineux et coloré, qui donne vie à l’histoire. L’intrigue est bien construite, les personnages sont intéressants et suffisamment mystérieux pour qu’on ait envie d’en lire plus. Le duo des frères et le groupe d’ados qui les entourent est particulièrement réussi et attachant. Ados / adultes

Desert angel (Charlie Price)

note: 4Desert Angel / Charlie Price (éd. Thierry Magnier, 2013) Cédric (BDY) - 26 février 2014

Angel a 14 ans et une mère enterrée dans le désert, près de la frontière mexicaine, morte sous les coup de son dernier amant plus violent que les autres. Parce que son témoignage pourrait l’envoyer en prison pour meurtre, celui-ci pourchasse Angel dans le désert. Elle trouve refuge chez une famille de clandestins mexicains qui l’aide à fuir.
Un roman prenant, très bien écrit (et traduit) qui mêle avec habileté deux univers, celui d’une ado solitaire, rejetée par une société qui n’a pas pu la protéger, et le monde des immigrés mexicains, clandestins et légaux, rudes mais qui sauront aider Angel. Un roman plein de suspense : jusqu’à la fin, on se demande si Angel échappera au meurtrier de sa mère.
Un bon polar.

Estelle (BDY)

Uriel samuel andrew (Will Argunas)

note: 5Uriel Samuel Andrew / Will Argunas (Casterman écritures, 2013) Cédric (BDY) - 26 février 2014

2007. Les vétérans de la guerre d’Irak reviennent en Amérique. L’auteur et dessinateur brosse une chronique épurée et réaliste des mois successifs à leur retour, de trois potes, Uriel, Samuel et Andrew. Retour dans les familles, réinsertion sociale et économique difficiles… Mais surtout un malaise psychologique de plus en plus envahissant où les fantômes de la guerre finissent par envahir et détruire deux des trois personnages. Portrait aussi d’une mère désemparée dont le mari est mort en Irak, et dont le fils de 17 ans sombre dans le trafic de la drogue, emporté par le désespoir.

Remarquable chronique sociale dont le dessin aux lignes précises, aidé d’un texte simple et direct, où la suggestion l’emporte souvent, accorde un réalisme qui force l’émotion.

Concerto pour la main morte (Olivier Bleys)

note: 4Concerto pour la main morte Cédric (BDY) - 26 février 2014

Une fable sibérienne arrosée de vodka où un vieux cantonnier russe qui rêve de se rendre dans la grande ville de la région, recueille un malheureux pianiste français souffrant d’un handicap particulier : lorsqu’il joue le concerto n° 2 en do mineur de Rachmaninov, sa main droite se bloque et refuse de lui obéir.

A la rencontre de personnages haut en couleurs, une fable mythique vécue dans l’humour et la dérision, où le destin des hommes se joue de la tragédie de la vie. Un roman plein de poésie.

Retour Haut

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Portail Départemental